ADMISSION SUR TITRE

Résultats disponibles - Merci de vous connecter

 

Accueil  > F.A.Q.

F.A.Q.

  • Un ingénieur, ça fait quoi ?

C’est une femme ou un homme capable de poser et résoudre un problème complexe dans ses dimensions scientifique, technique, économique et sociétale. L’ingénieur doit pouvoir réagir et s’adapter aux demandes tout en étant capable de manager, innover, rêver, imaginer et créer les produits et services de demain. Les évolutions fortes du monde d’aujourd’hui montrent l’importance pour l’ingénieur d’être polyvalent ou généraliste plutôt que spécialiste d’un domaine « pointu ».

  • Pourquoi choisir une Écoles des Mines ?

- Les Écoles des Mines d’Albi, Alès, Douai, Nancy, Nantes, Paris, St-Etienne, sont avant tout des écoles à dimension « humaine ». Le nombre d‘élèves ingénieurs par promotion est de l’ordre de 150 à 200 en 1ère année.

- Elles sont regroupées au sein de l'Institut Mines-Télécom.

- Elles dispensent un enseignement scientifique et technique de base ainsi que de multiples voies d’approfondissement réparties dans les sept écoles. Celles-ci abordent tous les domaines de compétences nécessaires dans un monde industriel en constante mutation, avec des moyens à la pointe des nouvelles technologies.

- Elles offrent de très nombreuses opportunités pour acquérir une expérience significative à l’étranger : stages, études, double diplôme, année de césure...

  • Pourquoi choisir L’ENSTA Bretagne ?

L’attractivité de l’ENSTA Bretagne repose sur :

- Un programme d’enseignement et des activités de recherche de très haut niveau qui font de l’ENSTA Bretagne un acteur majeur du rayonnement scientifique Français.

- Ses liens forts avec les entreprises de haute technologie qui s’illustrent par une rapidité d’emploi des jeunes diplômés à des postes de R&D, de conception, d’étude en majorité et un quart occupent leur 1er poste à l’étranger

- Un choix entre 14 profils de spécialisation qui permet d’élaborer progressivement son projet professionnel en vue d’être immédiatement opérationnel dans un domaine d’activité innovant : maritime, automobile, aéronautique, nouvelles technologies, systèmes embarqués, pyrotechnie ou défense.

- Un parcours international avec de nombreuses opportunités de séjours d’étude et stages à l’étranger et des doubles diplômes avec des universités de renom

- Le projet pédagogique dans le domaine des Techniques Avancées et de l’ingénierie « systèmes ». Les écoles de Techniques Avancées (ENSTA Bretagne et ENSTA ParisTech) forment des ingénieurs pluridisciplinaires sachant concevoir et développer des systèmes complexes, dans un contexte international, en mobilisant des connaissances étendues en mécanique, en sciences et technologies de l’information et de la communication et en sciences humaines et sociales. Forts d’enseignements scientifiques de très haut niveau, complétés par une approche « systèmes » originale et plébiscitée par les industries de haute technologie, les futurs ingénieurs répondront aux grands défis technologiques et industriels de demain.

  • Que ferai-je plus tard ?

On retrouve des ingénieurs des Écoles des Mines et de l’ENSTA Bretagne dans tous les secteurs d’activités : environnement, énergie, transports, banques, informatique, finance, bâtiment et travaux publics, éco industries, consulting, logistique, enseignement, recherche, fonction publique…

Les formations d’ingénieurs des Mines et de l’ENSTA Bretagne sont généralistes (pluridisciplinaires) et offrent aux diplômés de larges perspectives, tout en les préparant à un premier métier en lien avec la voie de spécialisation suivie.

  • Les Écoles des Mines ont-elles encore un rapport avec les mines ?

Elles n’ont gardé leur nom de Mines que par attachement à leur histoire.
Les élèves intègrent aujourd’hui les entreprises « high-tech » dans tous les domaines de l’ingénierie, que ce soit dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou dans les Grands Groupes nationaux et internationaux.

  • Trouve-t-on facilement un emploi ?

Les relations privilégiées avec le monde industriel (stages, intervenants du monde économique dans la formation, contrats de recherche, formation professionnelle continue entre les écoles et les entreprises) favorisent le placement rapide des ingénieurs diplômés. 95% des diplomés trouvent un emploi en moins de 4 mois.

  • Vais-je bien gagner ma vie ?

Le salaire moyen d’embauche est d’environ 38 000 euros (brut annuel).

  • Quels sont les débouchés concrets ?

Les ingénieurs des Écoles des Mines et de l'ENSTA Bretagne travaillent dans tous les secteurs de la vie économique où ils exercent des fonctions variées : chef de projet, ingénieur recherche et développement, manager, responsable de production, architecte des systèmes d’information...

  • Étudier c’est bien, mais il n’y a pas que cela dans la vie !

La vie extrascolaire des étudiants dans les Écoles est intense (activités variées, ludiques, culturelles ou humanitaires). Le sport occupe une place importante avec un large choix de disciplines. Vous pouvez vous reporter aux plaquettes "alpha", élaborées par les élèves de chaque école, sur la vie étudiante.

  • Comment entrer dans une École des Mines ou à l'ENSTA Bretagne?

Le recrutement dans la plupart des écoles d’ingénieurs (soit un peu plus de 200 en France), s’effectue sur concours. Le but des « Classes Préparatoires aux Grandes Écoles » est comme leur nom l’indique de préparer les élèves à passer des concours et à suivre la formation de haut niveau des Grandes Écoles. Les Écoles des Mines recrutent en France très majoritairement parmi leurs meilleurs élèves.

La scolarité se déroule sur 2 années appelées historiquement Maths Sup et Maths Spé. Au programme de ces classes, les matières scientifiques sont dominantes (maths, physique-chimie, sciences industrielles). Le travail demandé est certes intense mais permet aux élèves d’acquérir une méthodologie de travail qui leur sera très profitable pour le reste de leurs études. L’année scolaire est jalonnée de devoirs surveillés et de « colles orales » mettant ainsi l’élève dans les conditions de ses futurs examens. Attention à ne pas négliger les cours de français et de langues, matières enseignées dans les classes préparatoires  et présentes dans tous les concours.
Ces matières font parfois la différence entre les candidats ; elles sont aussi la source du plus grand nombre de notes éliminatoires lors des concours.

  • Quelle filière de prépa choisir et pourquoi ?

Les classes préparatoires scientifiques sont organisées en filières : MP (Maths-Physique), PC (Physique-Chimie), PSI (Physique et Sciences de l'Ingénieur), PT (Physique et Technologie), TSI (Technologie et Sciences de l'Ingénieur).
La plupart des concours d'entrée dans les Grandes Écoles d'Ingénieurs proposent des nombres de places différents dans chaque filière de prépa (et notamment les quatre premières).
Le choix de votre filière de classe préparatoire doit donc tenir compte de vos aspirations et préférences personnelles mais aussi de l'école que vous souhaitez intégrer.

  • Est-on obligé de faire une classe préparatoire ?

Pour les très bons étudiants de licence (niveau L2 ou L3) ou titulaires d’un DUT à caractère scientifique, il existe des possibilités d’intégrer les Écoles des Mines directement en 1ère année d’études (voir les conditions d'admission sur titre). L’intégration en 2ème année d’études est aussi possible pour les étudiants de 1ère année du cycle master (M1).

Il existe, également, une 3ème voie : l'apprentissage.
Les Écoles des Mines et de l'ENSTA Bretagne proposent des formations par apprentissage. Ces formations permettent à des diplômés bac+2 possédant un potentiel d’évolution affirmé, de devenir des ingénieurs spécialisés, grâce à trois années d’enseignements alliés à une pratique professionnelle en entreprise. 

  • Les études coûtent-elles cher ?

Non, les frais sont limités et les élèves ont accès aux bourses de l’enseignement supérieur :

- Droits de scolarité : de l'ordre de 1800 euros/an pour les étudiants européens
- Sécurité Sociale : de l'ordre de 213 euros/an (tarif 2014-2015)
- Restauration : de l’ordre de 30 euros/semaine
- Hébergement : de l’ordre de 350 euros/mois (obtention possible de l’ALS)

Chaque école possède sa propre maison des élèves. Elle garantit à chaque étudiant une chambre individuelle aménagée, et des conditions de vie optimales.

VISITEZ


Créé par ID-Alizés / Design White Chapel